Atelier Paysage | Architecture des jardins et du paysage

Juillet 2019 – Comprendre Chevetogne

Parution de l’ouvrage :

Comprendre Chevetogne 1

Bruno Belvaux et Angeline Sedran, Edition Province de Namur, 2019

 

Une lecture plaisante qui dans une première partie expose les objectifs et les fondements d’un projet de paysage au sens large … une seconde qui raconte les différents jardins du parc de Chevetogne dont la future zone humide dessinée par AtelierPaysage.

 

Un ouvrage qui nous renvoie à bien des égards au sens profond de notre métier de paysagiste !

 

Quelques extraits choisis :

« Lorsqu’il s’agit d’aménager un territoire, en urbanisme et en architecture, c’est la qualité d’anticipation dont les architectes et les différents concepteurs auront fait montre qui déterminera la qualité de vie future des citoyens »

« L’aménagement du paysage et avec lui des villes, des banlieues et des campagnes est un art complexe qui nécessite une vision globale, multidisciplinaire, sociale, environnementale, anthropologique et culturelle. »

« La cascade d’effets pervers qui découle d’un mauvais aménagement des lieux est immédiate, imparable, mais aussi souvent terriblement préjudiciable au site et à sa biodiversité »

« Ce sentiment, nous l’avons joliment, gentiment, humanistement, appelé le « patriotisme du sensible ». Nous pensons que ce sentiment de territoire est indispensable à la construction de l’individu. »

« La question légitime de l’utilité des parcs et jardins trouvera autant de réponses qu’il y a d’individus. Certains aiment se promener, d’autres regarder les oiseaux … Un tel, le nez dans les nuages durant des heures, aime à ne rien faire ; un couple prétend de s’aimer nulle part autant que là. Il semble qu’une sorte de filiation ancestrale autant que génétique, nous ayons tous quelque chose qui nous ramène un jour ou l’autre au jardin. »

« On ne laisse pas un hasard l’organisation de l’espace public, on ne joue pas le bonheur du plus grand nombre sur une partie de dés ! »